Théo a réalisé La Rochelle – Poitiers (presque) en solo à la fin du mois de février 2016 il vous raconte son périple et ses impressions.

Comme mon précédent périple jusqu’à Nantes , j’ai décidé de rejoindre mes collègues de l’atelier participatif de réparation de  Vive le vélo pour aller rendre visite à nos collègues de Poitiers à l’Atelier du Petit Plateau. J’ai planifié mon itinéraire sur BikeMap , au passage très bon service , un peu long à prendre en mains mains mais très efficace. Il dispose d’une application android que j’ai utilisé pour suivre le tracé et d’un export gpx pour les GPS(un peu cher pour moi).

Je suis partie de La Rochelle et j’ai été rejoins par mes coéquipiers à la gare du saint Maixent l’école pour finir les derniers 50 km du voyage ensemble.

 

L’itinéraire

Mon matériel

  • Vtt Rockrider XC (semi-rigide) monté en vélo de voyage avec des sacoches de 2x20L Ortlieb RollerClassic

IMG_20160219_145534263Le 19 Février : 90km

Départ après le déjeuner pour partir léger , le voyage commence sous le soleil qui me suivra(presque) toute la première journée. Le début de l’itinéraire ce passe bien , je file rejoindre la vélofrancette qui est une piste cyclable nationale qui relie La Rochelle à Ouistrehan . Je voulais éviter les départementales et leurs camions. J’ai trouvé la piste à Arçais , elle parcours les petits villages qui sont très pittoresques et traverse les marais avant Coulon .La traversée des marais était fermée depuis le début de la semaine mais j’ai décidé de tenter la traversée. Je pensai traversé quelques flaques mais je me suis retrouvé à pédaler  en short dans 60 cm d’eau. Un cycliste habitué m’a rattrapé à la moitié du chemin et m’a aidé à passer les arbres couché en travers de la piste et m’a rassuré par rapport à la suite du périple.Cette aventure me permet de certifier l’étanchéitée de mes sacoches Ortlieb même immergées !IMG_20160219_150102769 Après 5 bornes et trempé jusqu’aux os , on sort des marais et je repars de Coulon (superbe village au passage) sous une forte averse. Le soleil réapparaît juste après la sortie de Coulon et je file jusqu’à Niort en suivant les chemins longeant la sèvre qui sont très humide à cette période.

IMG_20160219_153007907

La vélo franchette est droit devant !

JIMG_20160219_171309737‘arrive à Niort exténué et froid. Je fais sécher mes chaussures/chaussettes  avec les derniers rayons du soleil et je monte le centre ville de Niort difficilement. La sortie de Niort est rapide par les grands axes et je prends la direction de Saint Maixent l’école pour rejoindre mon hébergement du soir chez Georges contacté sur WarmShower. Il viens à ma rencontre et on se retrouve vers 19h au jour tombant à La Crèche et on avale les dernières côtes ensembles ! Il m’accueille dans la sa maison après Sainte Néomaye et nous passons un très bonne soirée autours d’une raclette en discutant vélo , bref génial !

 

Beau couché de soleil après Niort

Beau couché de soleil après Niort

Le 20 Février : 50km

Arrivée à l'Atelier du petit plateau

Arrivée à l’Atelier du petit plateau

Avec le super hébergement que m’offre Georges et sa femme , je repars requinqué vers Poitiers dès 8h ! Je rejoins mes collègues à la gare de saint Maixent l’école et nous partons poussé par un vent à 25 km/h ! Les premières côtes à 15% nous font un peu peur mais après une crevaison à l’arrière sur mon vélo , nous partons vers Poitiers à vive allure sur les « semi departementale » et nous croisons qu’une vingtaine de voitures sur les 50 km qui nous séparent de Poitiers. Nous n’y croyons pas mais nous arrivons vers midi à Poitiers à peine fatigué mais mouillé par la pluie fine qui nous a suivie tout le trajet. On met des longues minutes à trouver notre destination finale dans Poitiers mais nous arrivons finalement à point nommé pour l’apéro ! Super journée 😉

Conclusion

Troisième échappée à vélo, pour conclure je dirai qu’elle était belle et humide. Malgrès mes mésaventures dans les marais , j’ai rencontré beaucoup de personnes (surtout des cyclistes) très sympa et les paysages un peu plus vallonné par rapport à la côte m’a beaucoup plus ! Donc à refaire 🙂 avec le vent dans le dos biensûr 😉