img_20161111_120251034

Animé par une soudaine envie de vélo j’ai décidé de rentrer chez mes parents en vélo sur le week end prolongé du 11 novembre.

J’ai tracé l’itinéraire, trouvé un hébergement et hop c’est parti !

1er jour : Nantes – l’Hébergement

Je suis parti jeudi soir à la tombée de la nuit après ma journée de travail. Le début du parcours était risqué car mon hébergement (trouvé via Warmshower ) etait assez loin en Vendée. Je ne pouvais pas partir avant 18h (boulot). En conséquence, pour ne pas arriver trop tard j’ai planifié l’itinéraire le plus court en suivant les départementales.

La sortie de l’agglomération Nantaise se passe bien car les routes sont éclairées et les bandes cyclable larges. Mais à la sortie de l’agglomération, le changement est instantané, la route est plongée dans le noir complet et aucune prise en compte des cyclistes. Cela m’oblige a faire très attention à mon placement sur la chaussée . Équipé d’un gilet jaune et de 6 lampes, je passe donc ces 35km avec la boule au ventre. J’arrive finalement chez mon hôte à l’Hébergement (ce nom de ville est une pure coïncidence, si si).

L’accueil est chaleureux ! Je passe une très bonne soirée à échanger avec la famille à propos de cyclotourisme. Merci encore pour votre accueil. Le lendemain matin, je me lève aux aurores et après un rapide petit déjeuné, je remercie la famille qui m’a offert le gîte et je pars à l’assaut de la Vendée dans le brouillard du petit matin.

2ème jour : l’Hébergement – La Rochelle

Je n’ai que de petites départementales pour traverser la Vendée du Nord au Sud et c’est un régal. Je croise quelques villages et de très beaux paysages.

img_20161111_082620422

J’arrive en fin de matinée à la côte pas loin de Marans. Mon itinéraire m’amène dans des chemins boueux. Je fais demi tour et choisi une grosse départementale qui me rajoute quelques kilomètres pour relier le canal de Marans à la mer.

Du coup, je rejoins la vélodysée qui me conduit via une piste de gravier stabilisé vers Marans sur 5km, je suis en Charente Maritime !  Je m’oriente ensuite en suivant l’ Eurovélo vers La Rochelle en longeant le Canal de Marans à La Rochelle sur 20km jusqu’à Dompierre sur mer. L’itinéraire est un peu monotone car aucun changement de direction sur 15 kilomètres. Arrivé à Dompierre sur mer, je suis chez moi, c’est la route que j’utilise pour relier Virson (chez mes parents) à La Rochelle. Je fini donc tranquillement à travers la campagne charentaise pour arrivé à 13h30 pour le déjeuné, fini !

 

En conclusion, petit voyage riche même si court. Premier voyage avec un vélo de course, qui propose un autre rythme de voyage (moyenne < 20 km/h), c’est plutôt confortable tant que l’ont reste sur la route. Les pistes de graviers n’ont pas non plus été un gros soucis grâcea mes pneus (Marathon plus 700x28c) mais le confort global est quand même affécté. A réessayer 😉

L’itinéraire est très sympa, je le recommande !

img_20161111_082606503